Bienvenue à la Ferme Equestre de Bois Guilbert


Pour nous écrire

Sacrée Julie

Parune belle journée de printemps, j'empoigne ma bride et me dirige vers« les Pentes » où, paisiblement, broutent les juments,veillant sur leurs petits.

Julieme voit arriver. Soudain, je me rappelle que j'ai oublié de prendre del'avoine. "Tant pis, je me débrouillerai quand même !"

 

M'approchantde Julie plus doucement, je réussis presque à la prendre par le toupet,mais son poulain farouche démarre au galop et sa mère, plus inquièteque jamais, le suit en hennissant. Je ne perds pas courage ; je reviensvers elle, mais le manège recommence pendant une bonne demi-heure. A lafin, excité par cette jument inattrapable et son petit, plus rebelleencore, j'empoigne de la terre et fais une boule.

Mais,d'énervement, mon projectile rate sa proie. Je grogne de fureur enmerépétant : "Elle m'a eu, elle m'a eu, mais je l'aurai par la force,la peur." Fou de rage, je crie, je cours comme un bolide. Mais laprairie est grande et les pentes abruptes : Julie peut sans mal meglisser des mains.

étantridiculisé par un poney, j'éclate comme la foudre et deviens rougecomme une tomate. Je prends mon bâton et le lui lance, courant aprèselle, épuisé mais excité. Plus d'une fois, je la rate : Julie gagne lapremière manche.

Essoufflépar cette course folle contre cette Julie, je reviens tout penaud à lamaison pour retrouver le calme et prendre du pain afin d'essayerd'avoir Julie par la douceur. .

Deretour aux champs, ayant retrouvé une partie de mon calme, je m'avancevers elle comme une tortue, pas à pas, m'arrêtant de temps à autre pourne pas effrayer le poulain.

J'allais attraper Julie, mais je m'aperçois que j'ai oublié la bride à la maison:

Tout est perdu ! Heureusement que mon compagnon lasso ne me quitte jamais et, pour une fois. il va servir !

Jele fais fonctionner mais Julie, maligne, l'évite facilement car je nesais pas encore bien m'en servir. Julie gagne encore la deuxième manche.

Pendantque je réfléchis pour trouver une ruse, Jean-Marc et Guilaine, venusm'accompagner, préviennent Papa : "Thierry s'acharne sur Julie, il luidonne des coups de bâton et essaye de l'attraper au lasso !"

Surces mots, Papa monte en voiture avec Olivier et ils poussent avec moitous les poneys dans un couloir où, auparavant, j'avais essayé de lesmettre sans y parvenir, car j'étais seul. Ici, Julie est prise. Enfin,j'ai gagné la troisième manche.

"Maintenant Thierry, dit Papa, tu vas entraîner Julie pour le concours."

Thierry 10 ans


Ferme Equestre de Bois Guilbert
1001 route d'Héronchelles 76750 Bois Guilbert (Haute-Normandie)    -    tél : 02 35 34 42 51
poney-club - ferme pédagogique - Colonie poney - classe découverte - collège Equestre - gîte de groupe
Ecole Française d'équitation affiliée à Bienvenue à la Ferme et à Gîtes de France