Bandeau superieur

Bienvenue à la Ferme Equestre de Bois Guilbert


Pour nous écrire

Une naissance peu ordinaire

" Crois-tu que je peux monter Piwit pour la promenade ? Elle va bientôt avoir son poulain... - Tu ne peux pas lui faire de mal en allant au pas. "

Et les voilà tous partis : Huit jeunes cavaliers riant et se taquinant mais attentionnés pour leurs poneys ; par égard pour la jument pleine, ils restent au pas, eux qui aiment tant galoper. Malgré tout, Piwit respire vite et commence à transpirer, les enfants s'inquiètent :

" Que peut-elle bien avoir? Si on rentrait? - Non ce doit être la chaleur "

Mais, soudain, l'un d'eux s'exclame :" Regardez !... là, derrière! "

Tous s'étonnent devant cette petite forme blanche qui apparaît sous la queue. Que faire ? ll s'agit avant tout d'atteindre le haut de la pente. Là, à l'ombre, on verra...

lls voudraient aider la jument à monter, son cavalier est descendu, mais elle halète et avance péniblement, s'arrête souvent. La plate-forme verdoyante enfin atteinte, on la desselle. Est-ce prudent d'enlever aussi la bride ? tant pis, on verra bien. Et puis elle est si gentille que de toute façon on pourra la rattraper.

Les huit, en rond, la contemplent : plusieurs fois de suite elle se couche et reste étendue sans mouvement; chaque fois ils sentent leur coeur se serrer et les larmes affluer aux bords des yeux. Et toujours celle chose blanche! Qu'est-ce !

Soudain, ils comprennent, elle va avoir son poulain. Quel événement ! Leur peur se transforme en curiosité, mais c'est avec émoi qu'ils observent la jument se recoucher : ils la sentent se tendre, de plus en plus, rassembler ses forces afin que le poulain, dont ils voient déjà les sabots, puisse jouir aussi de ce beau soleil de juin... Ses flancs se creusent ; elle respire péniblement.

Maintenant ils peuvent voir les deux antérieurs en entier et le bout du nez.

" Encore un effort... vas-y ! " murmurent-ils.

Tout à coup, c'est toute la tête qui apparaît.. lls retiennent leur respiration pour ne pas gêner la jument dans son dernier effort, aucun ne bouge, les regards sont tendus sur ce poulain qui, petit à petit leur est montré ...

Enfin ! lls le voient maintenant en entier, là, sur l'herbe, devant eux!

La mère reste étendue, et à nouveau ils s'inquiétent, mais elle reprend son souffle. Courageusement elle se relève et commence la toilette de son petit. C'est une pouliche claire, isabelle, qui sera sans doute très jolie.

Tout en gardant un oeil sur Piwit et son poulain, ils cherchent déjà un nom :

" Puisqu'elle est née dans les bois, on pourrait l'appeler Rose des Bois. - Oh oui ! Cela lui ira très bien. "

lls n'osent pas gêner Piwit, mais tous brûlent d'envie de caresser Rose des Bois... Elle, se laisse lécher encore un peu car c'est très agréable, mais commence à sa dégourdir : Elle voudrait bien se lever, mais comment s'y prendre ? Essayons de cette façon!.. Elle tient debout quelques secondes, mais, patatras! retombe les deux jambes écartées, sous les éclats de rire des enfants.

Cette fois-ci elle s'y prend d'une autre façon : Cela devrait certainement aller ... Mais elle s'emmêle les jambes, trébuche et retombe, tout étonnée de se retrouver déjà à terre.

Après des essais aussi drôles les uns que les autres, elle arrive tout de même à tenir debout et à esquisser quelques pas : Deux.. quatre.. cinq ! et, pouf ! sur le bout du nez...

Ils ne se lassent pas de contempler cette petite créature, qu'ils viennent de voir naître, et qui déjà prétend marcher. Eux, ils n'ont commencé qu'à un an !

Aidée par sa mère qui, à petits coups de tête, la pousse contre son flanc, Rose des Bois trouve enfin le bon lait : Elle tête goulûment, les membres écartés, les yeux clos pour mieux savourer.

Enchantés des progrès de " leur " poulain, ils resteraient là des heures à le contempler, pataud mais déjà vigoureux.

Mais le soleil décline et il est déjà six heures. lls ne peuvent tout de même pas ramener le poulain car il ne suivrait pas ! lls hésitent à le laisser et c'est à regret qu'ils redescendent la pente, se retournant souvent pour se remplir une dernière fois les yeux de ce merveilleux tableau...

Inès 16 ans


pied de page
Ferme Equestre de Bois Guilbert
1001 route d'Héronchelles 76750 Bois Guilbert (Haute-Normandie)    -    tél : 02 35 34 42 51
poney-club - ferme pédagogique - séjour vacances poney - classe découverte - collège Equestre - gîte de groupe
Ecole Française d'équitation affiliée à Bienvenue à la Ferme et à Gîtes de France