Bandeau superieur

Bienvenue à la Ferme Equestre de Bois Guilbert
Nos lignes téléphoniques sont enfin rétablies... Avec encore quelques risques de perturbations


Pour nous écrire

l'orage

Après le déjeuner, Guilaine, Jean-Marc et moi, nous bridons les poneys. Guilaine monte Mandy, Jean-Marc Primerose et moi Julie.

Nous partons vers le bois en chantonnant. A la lisière, des armées de mouches énervent nos montures. Nous partons au trot. Il fait lourd et les poneys s'agitent. Ils sentent l'orage approcher par les piqûres de mouches et l'instinct de la nature.

Il est six heures. Je dis à ma sœur: "Il va y avoir de l'orage, Julie s'énerve de plus en plus."

Nous retraversons le bois au trot en une demi-heure. Avant de relâcher les 3 poneys, nous les récompensons. Puis nous courons dîner. De la salle à manger, on regarde le paysage quand un éclair jaillit. Je prends mon dessert et monte dans ma chambre.

Après la prière, je me couche en fermant les rideaux pour ne pas voir les éclairs. Quelquefois je me lève, tire le rideau et regarde si Julie n'est pas morte. Un éclair m'éblouit, je compte à peine "un" qu'un coup de tonnerre effroyable éclate. Une sorte de tourbillon se fait et j'entends des craquements terribles se répercuter.

J'aperçois Julie et les autres poneys galoper dans tous les sens, les craque ments deviennent effroyables. Un arbre tombe car le sol est mou; c'était un vieux tulipier qui, par la force du tourbillon, fut déraciné.

Je m'habille, prends ma lampe électrique et descends.

Peu rassuré, j'ouvre la porte d'entrée et appelle Julie.

Les trois poneys se dirigent vers moi. Je pousse la barrière et les emmène dans la basse-cour. Ils rentrent dans l'étable et je les calme.

Je pense: "Heureusement que le paratonnerre existe."

Une branche a effleuré la voiture de l'oncle Guy. Les racines ressemblent à des monstres mystérieux. Je cours car il pleut à torrents. Enfin, j'arrive à la maison !

Je me secoue et grimpe les escaliers. Je suis fier d'avoir fait cette action. Julie n'est plus en danger. Je me couche, bouche mes oreilles en les appuyant contre l'oreiller et m'endors. Je rêve de Julie.

Thierry 10 ans


pied de page
Ferme Equestre de Bois Guilbert
1001 route d'Héronchelles 76750 Bois Guilbert (Haute-Normandie)    -    tél : 02 35 34 42 51
poney-club - ferme pédagogique - séjour vacances poney - classe découverte - collège Equestre - gîte de groupe
Ecole Française d'équitation affiliée à Bienvenue à la Ferme et à Gîtes de France