COVID-19 et Accueils Collectifs de Mineurs
Séjours d'été possible


Protocole ministériel pour l'accueil de mineurs avec hébergement

Les accueils avec hébergement vont pouvoir reprendre leurs activités à compter du 22 juin, conformément aux dernières annonces du Premier ministre, dans le respect de règles que ce protocole a pour objet de préciser.

Le Ministère a transmis de nouveaux éléments d'informations au sujet des consignes sanitaires à suivre cet été pour l'organisation et le fonctionnement des accueils collectifs de mineurs (ACM).

Ce protocole a vocation à servir de référentiel pour les prochains congés d'été. Il pourra de nouveau être ac-tualisé à la marge selon les futurs décrets prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épi-démie de covid-19 (notamment à l'issue de la deuxième phase du dé-confinement).

Voici le lien vers le protocole sanitaire du Ministère de la Jeunesse


Notre mode de fonctionnement est déjà en cohérence aux exigences sanitaires :

Projet d’animation et gestion de la vie quotidienne par maison, activité dominante du poney en groupe inférieur à 10 enfants. Nous minimiserons les interactions réunissant tous les enfants (grand-jeux, Boom, barbecue...) et nous accentuerons les projets de pleine nature (goûter dans les bois, activité « trappeur » dans les cabanes de la forêt, veillée feu de camp…).

Voici la mise à jour de notre protocole au 22 juin:

    Avec la mise en place de gestes barrières tel que:
  • Les responsables légaux du mineur seront invités à prendre sa température avant le départ pour l’accueil. En cas de symptômes ou de fièvre (38,0°C), l’enfant ne doit pas prendre part au séjour et ne pourra y être accueilli.
  • Les encadrants ne pourront pas occuper leurs fonctions auprès des mineurs au sein de l’accueil sans cer-tificat médical assurant qu’ils sont en mesure de le faire.
  • L'utilisation de lits superposés est autorisée, à la condition que les mineurs y soient couchés tête-bêche
  • Une distance de 1m entre chaque lit devra être respectée.
  • Désinfection quotidienne des poignées de portes, sanitaires, lavabos et douches.
  • L'entretien des locaux réalisé chaque jour.
  • Activité "lavage de main" entre chaque activité ou repas.
  • Mise en place de sens de circulation pour éviter les croisements dans les espaces restreints.
  • Horaire échelonné pour éviter les regroupements en début d’activité.
  • Le port du masque est obligatoire pour les encadrants et pour toute personne prenant part à l’accueil lors-que la distanciation physique n’est pas possible.
  • Le port du masque est obligatoire pour les enfants de +11 ans lors des déplacements (vers le point de restauration, les salles d’activités, etc..)
  • Pièce de confinement prévue dans une chambre pour une suspicion de COVID.
  • Chaque enfant doit avoir dans sa valise deux masques aux normes et adaptés à sa taille à utiliser s’il pré-sente des symptômes d’infection Covid-19, dans l’attente de ses responsables légaux.
  • Comme à l’habitude chaque enfant prend dans sa valise drap housse, taie d’oreiller et sac de couchage.
    Conduite à tenir lors de l’arrivée à Bois-Guilbert :
      « L’organisateur doit prévoir des règles spécifiques d’accès à l’accueil pour les responsables légaux et les enfants permettant de respecter les règles de distanciation physique, d’éviter les attroupements notamment au début et à la fin du séjour. Les horaires d’arrivée et de sortie peuvent, par exemple, être échelonnés. »
    • La présence des parents à l’accueil sera limitée dans la Ferme-Équestre.
    • Les parents n’auront pas l’autorisation de se rendre dans les chambres des enfants, les animateurs se chargeront d’emmener et d’installer les enfants dans les dortoirs.
    • Si un flux trop important de familles arrive en même temps, nous demanderons à chacun d’attendre à l’extérieur de la zone d’accueil, tout en respectant les gestes barrière. Le directeur ou l’assistant sani-taire du séjour viendront vous chercher pour réaliser les démarches administratives.

      « Avant le départ, et en fonction du nombre de mineurs accueillis, un marquage au sol est installé devant le lieu d’accueil de manière à inciter les responsables légaux et leurs enfants à respecter la distanciation d’un mètre minimum. Si la configuration des locaux et la sécurité le permettent, deux accès simultanés sont organisés. »

      « Les familles peuvent conduire leur enfant directement sur le lieu de séjour. Dans ce cas, leur accueil de-vra permettre de respecter les règles de distanciation physique et les gestes barrières.

      « Sauf exception, les responsables légaux ne doivent pas être admis sur les lieux d’accueil. En cas d’accès, ils doivent être munis de masques. »

    • L’accueil à Bois Guilbert se fera sous l’auvent de la cuisine avec un accès limité pour les parents au strict nécessaire à l’intérieur du centre. Le lavage des mains et le port du masque sera alors nécessaire.
    • Les adultes et les enfants, de plus de 11 ans, devront porter un masque au moment de l’accueil.
    • Les personnes, venant déposer leur enfant, devront être munies de leur propre stylo.
    Conduite à tenir lors d’une suspicion ou d’un cas avéré de covid-19 :

      « Tout symptôme évocateur d’infection à la covid-19 chez un enfant ou un encadrant doit conduire à son isole-ment dans un lieu adapté et au port d’un masque et à son retour à son domicile. Prise de la température en cas de doute. »

      « La prise en charge médicale du mineur doit être organisée sans délais. »

    • « En cas de symptômes, les parents de l’enfant seront avertis et doiveront venir le chercher. Son départ est organisé de façon à éviter toute proximité avec les autres mineurs. »
    • « Si les parents ne peuvent venir le chercher, l’organisateur doit assurer, en lien avec la famille, le retour du mineur dans le respect des prescriptions des autorités de santé. »
    • Merci de prévoir dans votre organisation l’éventualité de venir à Bois Guilbert récupérer votre enfant car aucune assurance ne couvre le rapatriement en cas de COVID.

    • « L’enfant ne pourra alors pas être accepté de nouveau au sein de l’accueil sans certificat médical assurant qu’il est en mesure d’être reçu dans un ACM. »
    • « Le processus opérationnel de suivi et d’isolement des cas contacts sera ensuite mis en œuvre selon les prescrip-tions définies par les autorités sanitaires. »

      « La désinfection des salles et des matériels utilisés par le mineur ou l’encadrant devront être effectués selon les prescriptions qui seront définies par les autorités sanitaires. »